3ème Victoire d’affilée pour Anouck Jaubert

Coupe du Monde d’escalade de vitesse - Arco (Italie) - 28 septembre 2016

3ème victoire d’affilée pour Anouck JAUBERT

La grimpeuse du club stéphanois Escapilade n’a pas fait dans la demi-mesure sur les 3 étapes estivales et européennes de la Coupe du Monde de vitesse en les remportant toutes les 3. Après la France (Chamonix), la suisse (Villars), la compétition se déroulait ce week-end en Italie à Arco Ce magnifique village médiéval en bout du lac de Garde est aussi un centre historique des compétitions d’escalade qui propose chaque année une épreuve internationale depuis 1986.

Anouck n’était pas venue là pour faire du tourisme. 2ème du classement général en 2015 derrière la russe Lullia Kaplina, elle s’est clairement fixée la plus haute marche du podium comme objectif pour cette saison. Obstacle incontournable, la grimpeuse russe qui elle n’entend pas se faire déposséder de son titre.

Ce ne fut donc pas une surprise de retrouver ces deux filles face à face en finale. Les deux compétitrices sont parfaitement affutées et très proches l’une de l’autre tant sur le plan physique que technique. Une poignée de points seulement les séparent au classement général provisoire de la coupe du Monde.

Si tout au long des phases de qualification, puis huitième, quart et demi-finale l’avantage penche du coté de la grimpeuse russe qui réalise pour quelques petits dixièmes de secondes les meilleures chronos. La finale qui les voit s’opposer directement s’est jouée au mental et dans ce registre Anouck est très solide. Anouck donne une meilleure impulsion au départ, la russe force alors le geste pour reprendre ces quelques centimètres qui font la différence. A mi hauteur, elle se met à la faute et accroche sur les prises, laissant la grimpeuse stéphanoise filer sans forcer le chrono vers sa 3ème victoire consécutive. Par la même occasion, Anouck se détache quelque peu au classement général provisoire avec 391 pt contre 366 pt pour Lullia Kaplina (attention : il y a un trompe l’œil, pour établir le classement final on retire le plus mauvais résultat de la saison pour chaque compétitrice).

Tout va donc se jouer (comme l’année dernière) en octobre en Chine lors de l’ultime épreuve de la saison. Mais avant cette échéance les deux grimpeuses vont également se retrouver pour un duel au sommet lors du Championnat du Monde de la spécialité qui se déroulera à Paris le 18 Septembre prochain.

Cordialement

JLR