3ème victoire pour Anouck

Communiqué du Comité Territorial Montagne et Escalade de la Loire

23 septembre 2017
Coupe du Monde d’escalade de vitesse – Edimbourg (Ecosse)

3ème victoire d’affilée pour Anouck JAUBERT.

La grimpeuse stéphanoise a maitrisé de bout en bout la 5ème étape de la Coupe du Monde d’escalade de vitesse qui se déroulait ce week-end dans la capitale écossaise. Meilleur temps des qualifications, Anouck enchaine et remporte magistralement tous ses duels de finale en passant à chaque fois sous la barre des 8 secondes. Dans le même temps, la russe Luliia Kaplina, sa grande et seule rivale pour le titre mondial trébuche en demi-finale et doit se contenter de la médaille de bronze.

A deux épreuves (en Chine en octobre) de la fin du circuit mondial 2017 les deux grimpeuses sont au coude à coude au classement provisoire. Bien malin celui qui aujourd’hui peut prédire à qui ira la victoire finale. A ce stade on peut toutefois être sur d’une chose, Anouck à qui le titre suprême a échappé sur le fil ces deux dernières saisons, ne lâchera pas un centième de seconde.

Sur sa lancée, la championne stéphanoise n’a pas l’intention de s’arrêter au seul titre mondial en vitesse. Elle vient d’annoncer sa décision de s’attaquer aux phases sélectives pour être l’une des deux grimpeuses qui représentera la France aux J.O. de Tokyo en 2020 où l’escalade fera son entrée. La compétition se déroulera sous la forme d’un combiné inédit réunissant les trois épreuves vitesse-bloc-difficulté. Anouck a donc deux petites années pour se mettre au niveau des meilleures mondiales dans les spécialités du bloc et de la difficulté.

Ironie du sort, ce parcours sélectif du grimpeur/grimpeuse complet démarrera les 23, 24 et 25 novembre à …Saint-Etienne. En effet la Fédération Française Montagne et Escalade (FFME) a choisi la ville Saint-Etienne et la structure internationale du gymnase Jean Gachet pour proposer un master national support à une première sélection pour désigner ses athlètes qui entreront en préparation olympique.

Le site sera également ce même week-end de novembre le cadre d’un Championnat d’Europe du combiné olympique d’escalade cadet qui désignera les grimpeurs (juniors en 2018) qualifiés pour concourir aux Jeux Olympiques de la jeunesse à Buenos Aires l’année prochaine. Ces deux événements associés aux performances d’Anouck Jaubert confirment la place majeure occupée par Saint-Etienne dans le paysage mondial de la grimpe.

JLR