50 JEUNES ALPINISTES - BILAN

Du 19 au 24 juillet, j’ai pu participer au stage d’alpinisme du comité régional « 50 jeunes alpinistes » grâce aux soutien du comité FFME42 et de mon club Escapilade.

Cette semaine de perfectionnement se déroulait à La Bérarde en plein coeur des Écrins, je m’y suis rendu 2 jours avant avec Gaspard un ami qui participait au même stage, nous avions pour objectif l’ascension du Pic Coolidge par la voie originale (premier itinéraire par lequel ce sommet a été gravi en 1877 ! ) mais comme cette course passe par un couloir de neige et au vu des conditions caniculaires nous sommes finalement parti sur la voie normale du même sommet en ayant bivouaqué sous la pluie un peu en dessous du col de la Temple…
Le lendemain après une arrivée au sommet des 3775 m pour le lever du soleil et l’interminable redescende à La Bérarde, nous sommes arrivés à temps pour la fête des guides ! Nous avons pu retrouver les 7 autres participants du stage, les guides, nous installer dans le dortoir et passer une vraie nuit !

Pour le premier jour de stage, direction une falaise à 20 min. au-dessus du chalet. Le matin était consacré aux révisions sur les manips de relais, rappel, pose de coinceurs (...) pour ensuite aller appliquer tout cela l’après-midi en grande voie sur le même secteur.

Le mardi, journée est tranquille avec la montée au refuge du Soreiller suivie d’une soirée "réflexion" sur les projets du lendemain car la météo restait incertaine.

Mercredi matin la pluie de la nuit s’était arrêtée donc direction le pied des « Clochetons Gunneng » pour une voie de 5 longueurs dans le 6a - 6b (cotation à l’ancienne…) qui nous a ensuite permis de traverser l’arête jusqu’au sommet de la fameuse Dibona ! Nous avons retrouvé une autre partie du groupe qui était partie sur une autre voie en AD pour ensuite retourner au refuge et passer une après-midi transat sur la terrasse.

Jeudi l’objectif était plutôt de faire de la course d’arête alors nous sommes partis à 2 cordées sur l’arête sud de l’aiguille centrale du Soreiller, une belle arête qui nous a permis d’avoir une vue magnifique sur les 4 coins des écrins et sur le reste du groupe qui était plus bas sur une autre arête.
Après une pause repas au refuge, il est temps de dire au revoir à Martine la gardienne et retourner dans la vallée.

Le dernier jour, il a fallu plier bagage et quitter le Chalet CAF assez tôt pour avoir le temps de s’arrêter un peu plus bas sur la route pour aller grimper encore quelques longueurs sous le soleil sur des grandes voies dans notre niveau max. Une fois de retour aux voitures, petit arrêt obligatoire au célèbre hôtel restaurant « La Cordée » de Saint-Christophe-en-Oisans pour faire un bilan du stage qui nous a beaucoup apporté à tous en autonomie et en expérience car le but des encadrants était de nous faire passer en leader ou de nous laisser en cordée autonome au maximum plutôt que de nous mettre en second dans des courses plus difficiles. Ce fut donc une super semaine pleine de rencontre et de découverte et tout ça dans une super ambiance !!

Yacine, club Escapilade

Il s’agissait de mon premier stage d’alpinisme. Avant, je ne m’étais aventuré en haute montagne que pour le ski et autres sports d’hivers.

Ce fut un stage remplit d’émotions et de découvertes. Grâce à nos guides, nous avons pu faire de nombreuses activités (grandes voies, couenne, glacier, montée au refuge, sommet...) et avons appris techniques de progression et "manips" de corde sur rocher et glacier :
- installer un relais, enlever et ranger le matériel ...
- se déplacer, marcher sur le glacier avec des crampons, ce déplacer en cordée, installer un mouflage…
- mettre une corde en moulinette, mettre des pitons et autres matériel sur la falaise...

Cette formation fut géniale en tous points : bonne ambiance au sein du groupe (on a vite appris à ce connaître), les accompagnateurs ont été très sympas et ouverts, somptueux paysages lors de nos périples… Ce stage nous permet de nous initier à l’esprit de l’alpinisme ainsi qu’aux mesures de sécurité à respecter.

Grâce à ce stage, j’ai maintenant l’envie de continuer à découvrir l’alpinisme et m’orienter dans ce domaine.

Si vous êtes adepte de sensations et d’aventures je vous le recommande
vivement.

Alexis, club Léo Lagrange