Anouck championne de France du combiné

Toulouse – 11 novembre 2018

Anouck JAUBERT remporte le 1er championnat de France du combiné olympique d’escalade.

Il faut bien l’avouer, un doute planait, malgré tout son talent en escalade de vitesse (vainqueur de la coupe du Monde 2017 et 2018) Anouck est confrontée à une rude concurrence face aux spécialistes françaises de la difficulté et du bloc dans la perspective d’une sélection aux JO de Tokyo où la seule médaille délivrée en escalade sera attribuée au vainqueur d’un combiné vitesse-bloc-difficulté.

La grimpeuse stéphanoise avait donc de quoi être inquiète samedi pour les qualifications du premier championnat de France du combiné olympique d’escalade qui se déroulait à Toulouse.

Perplexe en qualification le samedi
Si la vitesse n’était (presque) qu’une formalité, elle redoutait l’épreuve de difficulté. En prenant la 4ème place elle s‘est étonnamment montrée à l’aise dans cette discipline qui était jusque là son point faible. En bloc où elle a pourtant de sérieux atouts à faire valoir – patatraque c’est la déception avec une quatorzième place. Toutefois à la fin de la journée, elle pointe en 3ème place du classement général et se voit qualifiée pour la finale à 6 du dimanche.

Magistrale en finale le dimanche
On connaît la détermination de la grimpeuse stéphanoise et son expérience pour la gestion des temps forts. Elle réalise un parcours parfait : 1ère en vitesse, 3ème en bloc et 2ème en difficulté. C’est un titre de plus sur un CV déjà bien rempli. Rappelons qu’elle vient de tout juste de gagner pour la seconde fois consécutive la coupe du Monde de vitesse. Mais surtout, Anouck Jaubert s’entrouve aujourd’hui une porte sur le chemin qui mène aux JO de Tokyo.