CHALMAZEL - UN BEAU SUCCÈS

Ce début d’hiver un peu trop doux ne laissait présager rien de bon pour le maintien du rassemblement loisir de ski de randonnée à Chalmazel programmé le samedi 23 janvier.

10 jours avant, les webcams de la station de ski nous montraient que du vert, encore du vert, toujours du vert.

Par bonheur, un peu plus d’une semaine avant la date fatidique, le temps s’est refroidi, accompagné de précipitations. La neige tombe sur Chalmazel. Il fait suffisamment froid pour qu’en complément, la station produise de la neige artificielle.

1 semaine avant, le site internet de la station annonce 15 à 20 cm. Les conditions semblent réuni pour maintenir cet événement loisir.

Branle bas de combat,

Maintenant, il faut mettre les bouchées double pour relancer la communication mise en sommeil devant tant de verdure :
Articles sur le site internet
Mails
Réseaux sociaux : Facebook, twitter, G+
Bouche à oreille

Tout est bon, ne rien négliger. 7 jours avant l’événement, nous n’avons que 6 inscrits. Tous les jours, nous scrutons les webcams, la météo, les inscriptions.

Le moral revient,

De couvert avec un peu de pluie en début de semaine, la météo évolue vers le beau, laissant présager une jolie montée nocturne au clair de lune. Au fur et à mesure que le temps passe, les inscriptions se font plus nombreuses et les webcams nous rassurent sur le niveau d’enneigement.

54 personnes - 8 clubs

Le jour J, j’ai rendez-vous à 10h00 avec Gaël (GHM FFME), Renaud (CRRA) et Jean-Philippe Dumont (Directeur des pistes) pour régler les derniers points d’organisation de la journée dont le lieu d’implantation des ateliers DVA. Après réflexion, la décision est prise de les déplacer en front de neige, plus visible et plus pratique.

De 14h00 à 17h00, Renaud anime l’atelier, rappelle le fonctionnement des appareils et détaille les différentes étapes de la mise en place de l’ARVA jusqu’à la recherche finale. Un petit challenge est mis en place. 3 groupes, 3 DVA cachés. A chaque groupe, son DVA à trouver. Dans le groupe, le 1er qui trouve le DVA a gagné. Ce petit jeu permet de créer un petit « stress » du fait de la compétition et une belle émulation.

Les participants à la montée nocturne arrive au compte goutte dès 16h30. On se met au chaud aux épilobes, restaurant au pied des pistes, pour attendre le départ prévu à 17h30. Mais c’est sans compter le fameux quart d’heure stéphanois qui glisse vers la 1/2 heure. Rien de grave, le ciel est dégagé, il ne fait pas très froid, la nuit commence à tomber et les dameuses démarreront leur service qu’à partir de 21h30.

Peu avant 18h00, le groupe, de plus de 50 personnes, s’élance derrière Renaud pour gravir 500 m de dénivellation et atteindre les radars de Pierre sur Haute, sommet du domaine skiable.(en ski ou en raquette).

De 10 à 70 ans

Comme pour l’escalade, on se rend compte que nos activités se prêtent à une pratique « intergénérationnelle ». Les plus jeunes ont 10 ans, les plus anciens 70. 3 générations étaient présentent ce soir là sur la piste des granges : grands parents, enfants, petits enfants.
Pendant la montée, l’écart entre les participants se creuse, chacun monte à son rythme.

La vue dégagée sur la plaine du Forez est magnifique. Après un moment de contemplation, vient le moment de la descente et de la convivialité.

On se retrouve tous aux Epilobes autour d’un bon repas préparé par Adèle et Frédéric. 22h00, la salle se vide petit à petit, 23h00 la station retrouve son calme…

Rendez-vous l’année prochaine, pour une nouvelle édition d’ores et déjà programmée le dernier week-end de janvier.

Mais avant, un autre événement ski de randonnée peut vous intéresser : la Doucy’cîmes

Merci à Nicolas Sterczinski (Cîmes et Rocs) et Alexis Poyet (Léo Lagrange) pour leur aide tout au long de la journée,

Merci à Guillaume Millet pour ses photos,

Le Comité remercie les partenaires de cet événement :
- Le Conseil Départemental de la Loire
- La station de ski de Chalmazel Frédéric Gravier et Jean-Philippe Dumont
- La FFME Pierre-Henri Paillasson, Gaël Bouquet des Chaux (vidéos)
- Le CRRA FFME Claude Chemelle, Renaud Eveillard (animation atelier DVA)
- Béal
- Expé