CHPT FRANCE DIFF - BILAN

28 mai 2016 - Championnat de France d’escalade de difficulté jeunes – Arnas (69)

6 grimpeurs de la Loire au rendez vous.

Avec une 9ème place en junior, c’est Tibault BARBALAT du club stéphanois Léo Lagrange qui réalise le meilleur résultat ligérien.

A peine deux jours après l’inauguration du nouveau siège départemental à Planfoy, la compétition a repris ses droits avec l’épreuve phare de la saison pour les catégories minimes, cadets et juniors. Compétition placée sous le signe de la parité, à savoir : 2 clubs ligériens, Canton Grimp’ (Saint Genest Malifaux) et Léo Lagrange (Saint-Etienne) avaient réussit à qualifier 6 compétiteurs, 3 pour chaque club - 3 garçons et 3 filles.

Minime fille  : Pour Camille Rigaud (Canton Grimp’) c’était son baptême du feu à ce niveau. Elle prend la 42ème place. Un coup pour voir avant de revenir l’an prochain encore plus motivée et encore plus forte.

Cadette fille : Maurane Jelic (léo Lagrange) c’est déjà sa 3 ème participation. Bien placée à l’issue des qualifications avec la 10ème place, quelques espoirs lui étaient permis pour la suite de la compétition. Mais hélas, en demi finale, elle ne pas trouve pas la bonne la solution et recule à la 20eme place.

Cadet garçon  : Antoine Girard-Fournel (Canton Grimp’) semblait le mieux armé, hélas il ne fera pas mieux que 27ème en qualification et ne rentre pas en demi finale. Alexis Poyet (Léo Lagrange) réalise une excellente phase qualificative mais n’arrive pas à récidiver sa performance. A trop vouloir bien faire en demi-finale il se rate pour prendre la 26ème place.

Junior fille : Lou Dupin (Canton Grimp’), une nouvelle fois qualifiée pour un championnat de France. A l’inverse de Maurane, elle réalise une prestation timide lors de ses voies de qualification mais réussit néanmoins à entrer de justesse en demi-finale où elle retrouve sa hargne habituelle pour se hisser jusqu’à la 18ème place.

Junior garçon Thibaud Barbalat (Léo Lagrange) assurément le meilleur atout ligérien. Les qualifications se passent sans encombre. Face à la concurrence il sait qu’il doit serrer encore un peu plus fort les prises en demi-finale ce qu’il fait fort bien. Belle satisfaction, il prend la 9ème place mais cruelle déception, c’est la 1ère place non qualificative pour accéder en finale.

Globalement la Loire est à sa place. Pour franchir un cap les clubs du département comptent beaucoup sur la mise en service cet automne de la nouvelle structure J Gachet à Saint-Etienne qui va offrir un outil d’entrainement et d’émulation exceptionnel pour nos compétiteurs. D’autre part, c’est presque officiel, Saint-Etienne nouvelle structure J Gachet devrait accueillir au mois d’avril 2017 le championnat de France d’escalade de vitesse. Les stéphanois pourront enfin voir évoluer Anouck Jaubert contre le chronomètre sur un équipement aux normes internationales.