ÉQUIPEMENT - MAINTENANCE SNE

Depuis plusieurs années, le comité départemental montagne escalade de la Loire travaille au développement et à la sécurisation des sites de pratique.

VIA FERRATA - PARCOURS MONTAGNE

En 2000, le Comité est à l’initiative de l’émergence de la 1ère via ferrata du Massif Central sur le site du Gouffre d’Enfer. Depuis, cet équipement, toujours sous l’impulsion du Comité, a connu plusieurs phases d’aménagement avec en 2006 la création de la via ferrata enfant et en 2014 le développement du 1er Pôle d’Activités Verticales des Monts du Pilat.

Le travail du Comité a consisté à imaginer le concept du Pôle d’Activités Verticales (proposer sur un même site des équipements complémentaires et progressifs pour appréhender la verticalité) repérer les tracés, proposer à la Communauté de Communes des Monts du Pilat un chiffrage estimatif des travaux, participer aux réunions de chantier… Aujourd’hui, le Comité contribue à la promotion du Pôle d’Activités Verticales, assure les visites de contrôle et une partie de la maintenance. Plus de 300 heures ont été consacrées à ce projet majeur sur le département.

SITES NATURELS D’ESCALADE

Ces 15 dernières années, le Comité a équipé ou ré-équipé plus de 400 voies d’escalade, redonnant vie à des sites désertés comme Doizieux, dans le vallon de la Sordière. Pour favoriser et promouvoir la pratique sur site naturel, le comité a édité en 2008 le topo guide des escalades et via ferrata du Pilat, Saint-Etienne et sa région (3000 exemplaires), en 2011, il a lancé les topos gratuits en ligne et en 2012 a implanté sur les sites de Rory et de Saint-Symphorien de Lay une signalétique innovante permettant au grimpeur d’accéder au topo sur le site via son smartphone.

Aujourd’hui, via l’application Climbing away, vous pouvez accéder via votre smarphone, tablette ou ordinateur à tous les topos des sites d’escalade normalisés de la Loire.

Ces sites font l’objet de visites de maintenance annuelles pour garantir un niveau de sécurité optimal. Les points d’assurage et relais sont contrôlés, les maillons usés, remplacés, les blocs instables purgés, les mousses brossées. En moyenne, par an une quinzaine de journées sont consacrées à l’entretien de ces sites.

Les salariés du comité interviennent également sans délai lors de situations exceptionnelles, comme en 2013 à Doizieux. Suite à un incendie, ils ont passé 12 journées pour purger et sécuriser ce site. Plus récemment, à la suite d’une alerte par un grimpeur, le comité a réalisé une purge d’urgence sur le rocher de l’Olme à Chalmazel.

Actuellement, le Comité travaille avec la Réserve Naturelle Régionale des Gorges de la Loire à la mise en sécurité de ses sites d’escalade.
En 2015, le Comité et les gestionnaires de la réserve se sont retrouvés à plusieurs reprises pour expertiser les différents sites afin d’élaborer une convention dont l’objectif est de concilier la protection d’espèces végétales et animales rares et la pratique de l’escalade.

Au vu de la fréquentation, de l’intérêt du site pour la pratique de l’escalade et la présence d’espèces végétales rares tel que l’Asarine couchée ou le Campylopus pilifer, il a été décidé : de procéder au déséquipement des sites d’escalade des échandes, la noirie et le secteur « petit bateau » sur la presqu’île de Mousset. Les ancrages ont été principalement disqués, certaines plaquettes de 8 ou 10 mm ont été dévissées, leur emplacement a été camouflé à l’aide de scellement Hilti CT-1 et de terre.

En contrepartie, les sites des Révotes, utilisé principalement par les Eclaireurs de France et le site de la pointe de Mousset feront l’objet de travaux de rééquipement. Des panneaux d’informations aux parkings seront également installés afin que les usagers puissent connaître les périodes d’ouverture des sites, les enjeux écologiques sur les parois, les accès…

Un projet de Parcours Montagne sur la presqu’île de Mousset, acté dans le règlement de la Réserve est à l’étude. La reconnaissance du parcours a été effectuée à deux reprises avec des représentants du SMAGL, de la FRAPNA, du Conseil Régional, du Conservatoire botanique national du Massif Central pour réaliser un relevé des espèces végétales et animales présentes sur site. Pour faire aboutir le projet, une demande d’autorisation de travaux, une évaluation d’incidence Natura 2000 et une demande d’autorisation « site classé » seront nécessaires. Cette partie administrative devrait occuper François cet hiver et printemps.

Cet équipement pourrait venir compléter l’offre d’Activités de Pleine Nature déjà présente dans les gorges de la Loire : voile, VTT, randonnée, course d’orientation, escalade…

le Comité remercie ses partenaires qui nous accompagnent quotidiennement dans ces taches :
- Expé pour la fourniture des broches, maillons rapides, chaines
- Béal pour la fourniture des Equipements de Protection Individuelle
Harnais hero pro beal, Longes Dynapro V,Adjsut Air, pochettes Tool bucket, Genius bucket, Air leash, protège corde Magnetic protector, Rope Armour, sac de portage Pro work 45)