Maintenance PAV

Ce lundi, l’équipe salariée du Comité assistée de son Président Jean-Luc et de Nicolas et Patrice des services techniques de la Communauté de Communes des Monts du Pilat était sur le Pôle d’Activités Verticales pour une journée de maintenance.

Au programme, installation d’un tapis de protection sur la plateforme d’arrivée de la tyrolienne et pose de câblettes sur les balançoires de l’agrès mixte de la via ferrata de Planfoy.

Le rendez-vous était fixé à Planfoy au bureau du comité, avant le départ pour le Chambon-Feugerolles et le chargement du tapis chez Context... Direction le Gouffre d’Enfer et son barrage.

Le tapis plus volumineux que lourd et l’accès scabreux à la plateforme d’arrivée nous obligent à un mouflage depuis le câble de la tyrolienne. Après avoir installé notre système mûrement réfléchi, Colas et François se retrouvent suspendus à une vingtaine de mètres au-dessus et à l’aplomb du tapis. Démarre alors le travail de mouflage qui consiste à utiliser le poids de notre corps pour le hisser jusqu’à nous. Une fois cette opération terminée, Nicolas, Patrice et Jean-Luc n’ont plus qu’à nous ramener sur la plateforme (nous = Colas + François + le tapis). Après l’avoir positionné au mieux, il ne nous reste plus qu’à le fixer à l’aide de vis à bois. La toute dernière opération consiste en la pose de la sur-bâche dont l’intérêt est double ; rendre le tapis plus discret grâce à son impression et servir de bâche d’usure.

le tapis facilitera le démousquetonnage de la poulie pour les personnes de petite taille

13h00, le tapis est posé et déjà testé par un groupe de ferratiste...

14h00, François et Colas partent sur l’agrès mixte de la via ferrata enfant pour la pose d’une câblette. L’objectif est de remplacer la corde (usée et même par endroits sectionnée) qui lie les rondins entre eux par une câblette de 7mm pour rendre pérenne ce système consistant à solidariser les "balançoires" pour faciliter le passage des enfants.

Ce travail, beaucoup plus minutieux que celui de la matinée, demande un peu de patience et de ne pas être trop maladroit au risque de passer son temps à descendre chercher écrous et outillages sous la passerelle. On ne dira pas que l’on n’a pas fait un ou deux allers-retours mais globalement l’opération s’est bien passée même si elle a pris un peu de temps.

18h00, nous remontons sur Planfoy après avoir changé une vis sur la grande passerelle... Le rangement du matériel attendra le lendemain...

Installation le 11, sms reçu le 12 : "Super le tapis de réception de la tyro de Planfoy. Les petits pourront se décrocher sans peine"