Raid Nature 42

La 10ème édition du Raid Nature 42 s’est déroulée ce week-end au départ de Sail sous Couzan. Plus de 600 concurrents étaient présents au départ...

Raid sportif,- l’épreuve phare - les 270 concurrents ont parcouru entre 45 et 60 km pour une dénivellation comprise entre 1475 et 1945 m . Ils ont enchaîné Co urbaine, VTT, CO mémo (nouveauté), VTT,(CO), VTT suivi d’itinéraire, trail, canyon, trail, tir à l’arc, foot.

raid découverte : pour rejoindre la ligne d’arrivée il fallait enchaîner CO urbaine, VTT, CO mémo, VTT suivi d’itinéraire, trail, tir à l’arc, foot et via corda représentant un parcours de 27 km et 985 m de dénivellation.

Parcours familles : Les plus petits qui s’essayaient au Raid pour la 1ère fois ont enchainé 4 disciplines : Co urbaine, tir à la carabine laser, VTT, escalad’arbre sur 15 km, le tout avec 355 m de dénivellation.

Handi raid - autre nouveauté - plusieurs équipages handi en joellette ou quadribike (avec un Jean Claude Civier des grands jours à la manoeuvre) ont eux aussi réalisé un enchaînement d’épreuves tout aussi rudes.

Chaque année, l’installation de parcours corde nécessite beaucoup de temps de préparation : repérage, demande d’autorisations, équipement... Plus de 150 heures y ont été consacrées par le comité FFME Loire.

20 bénévoles du comité et plus particulièrement d’Escapilade étaient présents le jour J pour assurer la sécurité de tous les concurrents sur les différents ateliers corde.

De nouvelles activités corde ont fait leur apparition cette année pour les 10 ans du Raid avec :
- un parcours de cascades dans le canyon du Dardanet (seul canyon de la Loire)
- un vrai parcours corde pour le raid découverte avec une via corda sur une zone rocheuse courte mais raide près de la zone de départ-arrivée
- un parcours escalad’arbre pour les familles avec grimpe arbre, tyrolienne, pont de singe, tyrolienne.

Sur le papier et sur le terrain, tous les parcours étaient beaux. Mais dans les faits, seul le parcours famille a bien fonctionné. L’attente trop longue pour accéder au premier rappel guidé du canyon ainsi qu’au départ de la via corda ont été quelque peu préjudiciables à la fluidité de l’épreuve. .

Il faut se rendre à l’évidence, un atelier sur corde est difficilement conciliable avec autant de concurrents. (270 pour le sportif, 240 pour le découverte).
La réflexion est d’ores et déjà en cours pour trouver la bonne formule...

Un grand merci à l’ensemble des bénévoles issus des clubs d’Escapilade (Andrée, Isidore, Camille, Charles, Jean, Pierre, Martin, Bruno, Pierre Benoît, Gaelle, Hervé, Sylvain, Marie, Bernard, Yassine), FJEP (Olivier, Damien), Canton Grimp’ (Margaux) qui n’ont pas ménagé leurs efforts toute la journée...