Rassemblement ski de randonnée

Grand Bostan pour le rassemblement départemental 2016 de ski rando

Les clubs Escapilade, Léo Lagrange, Cimes et Rocs, Canton Grimp’, Astrée Grimpe avaient répondu favorablement à l’invitation du comité en déléguant leurs meilleurs représentants.

Cette année, sur les conseils éclairés du seigneur local, le Baron Michel Bostan de la Raquinade (La tête du sieur de Bostan vous est offert par le comité FFME 42 dans la galerie photo) le choix de la destination s’est portée sur le massif du Haut Giffre (Samoëns). Choix au demeurant fort judicieux offrant à la fois un terrain sûr pour un groupe important (23 personnes - au delà, la chose ne serait vraiment pas raisonnable) allant du novice au baroudeur..

Nivologie : Après un début de saison chaotique, l’enneigement est maintenant satisfaisant mais la pluie et le vent ont fortement impacté un manteau neigeux qui reste hétérogène. Samedi, nous avons évolué en versant nord, ce qui nous a permis de bénéficier à la descente d’une neige de grande qualité. Dimanche, nous sommes passé sur versant Est qui prend le soleil très tôt le matin. Arrivés au sommet à 10 h 30, la neige à la descente était encore très dure en haut, légèrement cartonné en surface à l’étage intermédiaire et un poil lourde et traffolée avant de rentrer dans la forêt pour le chemin de retour final.

Météo : les conditions étaient quasi parfaites. Un grand ciel bleu a accompagné montées et descentes.

Le déroulé : samedi, Samoëns /parking des Allamands (1100 m) - une fois le contrôle des DVA réalisé (opération incontournable et confirmée par le fait que 3 étourdis avaient oublié de brancher leur appareil..on a les noms), cela démarre par une montée un peu raide mais rapide en forêt qui nous conduit directement au refuge de Bostan (1763m).

Petite pause et ça repart pour remonter un (très) long vallon qui mène sans difficulté particulière tout le groupe sur une croupe sur la frontière suisse au dessus du col de Bostan (2300m). Casse croute sympathique sous un grand soleil. Les moins hardis entament la descente sous la conduite de François et Guillaume (merci pour leur sacrifice). Les « costauds » toujours conduits par Miche de la Raque (son petit nom dans la jet set) avec Jean Luc en serre file en remettent une couche pour rejoindre 200 m plus Haut le col de la Golette par une subtile traversée et un raide petit couloir. Soit un total très respectable de 1450 m de dénivelé - pas mal pour une collective ! Bon plan : descente ***** tout poudre dans une combe froide et néanmoins à 35° !!!

La jonction des deux groupes s’effectue au refuge de Bostan où nous avons établi notre camp de base avancé. Les lieux sont gérés et animés par une riante équipe de gazelles des alpages (on vous recommande l’adresse pour vos escapades alpestres). Les incontournables parties de cartes de l’après midi font un peu de tort à l’atelier DVA proposé par Francois et Guillaume. Tandis que la fondue servie le soir contribue grandement à la convivialité du week-end.

Dimanche : deuxième mi-temps - montée ensoleillée sur une croupe conduit « tranquilou » l’ensemble du groupe à la Tête de Bostan (2406 m). A défaut cette fois d’avoir de la poudre blanche qui vous remonte dans les narines, la descente dans les alpages enneigés se savoure comme un agréable et bucolique moment.

Pour information : il est du devoir du comité de signaler qu’un individu plus que louche s’est glissé dans la sortie. Nos soupçons étaient fondés. Par le biais d’un commissaire à la retraite figurant également dans le groupe, nous avons pu nous procurer sa fiche anthropométrique (voir la galerie photos). Il s’agirait d’un dangereux récidiviste activement recherché par la police des falaises et des canyons. Si vous croisez son chemin, ne cherchez pas à l’intercepter appelez discrètement le 112.

Les galeries photos :
- Jean-Luc Rigaux - ICI
- Mathieu Estano - ICI

Prochains rendez-vous :
- Rassemblement escalade - Rocher de Cosatros - + d’infos ICI
- Rassemblement alpinisme - Pic de l’Etendard - + d’infos ICI