Règlementation accès sites naturels d’escalade

Nous sommes en plein démarrage de la saison de reproduction sur la plupart des sites du département.

Sur la Roche Corbière, un couple de pèlerin parade et semble bien parti pour tenter une nouvelle reproduction sur le site. Pour permettre aux oiseaux d’opter de nouveau pour l’aire historique, les grandes voies de la face ouest et le secteur bastion sommital sont interdits. Cette interdiction pourra évoluer d’ici un mois.

ACCÈS INTERDIT AUX VOIES :
- Ange ou Démon ?
- Dalle des lyonnais directe
- Viol de corbeaux
- Dalle des lyonnais
- Traversée des sans souci

Grandes voies :
- Belles et buts L4, L5
- Serpentine L4
- La grande épopée L4, L5

Sur le site du saut du Gier, l’accès aux voies le pilier du gier, et pilat sans oxygène est interdit du 15 février au 01 juillet inclus (sous peine de poursuites).
Un arrêté d’interdiction de l’escalade sur les rochers du site du saut de gier a été pris par la Mairie de la Valla en Gier en date du 22 février 2019.

Sur le site du rocher de l’olme, le parcours via ferrata est interdit ainsi que les voies de la partie haute du rocher en raison de la présence du grand corbeau. D’une façon générale, les espèces rupestres présentes sur les Monts du Forez nichent relativement précocement et les jeunes quittent le plus souvent le nid courant juin, voire même courant mai pour le Grand corbeau.

Sur le rocher de Costaros, l’escalade est interdite sur la totalité du site jusqu’au 15 avril 2021. Un arrêté d’interdiction de l’escalade a été pris par a Mairie de Chamalières sur Loire.

PDF - 288.8 ko

Sur le site du vallon de la Sordière (Doizieux), des grands corbeaux trainent dans le secteur et sont sous surveillance. Pas d’interdiction de pratique à ce jour, mais soyez vigilants et n’hésitez pas à nous faire remonter vos constatations de terrain.

Sur le rocher d’Aiguebelle, un nid de grand corbeau est présent sur cette petite barre rocheuse perdue au milieu de la forêt de Taillard. Ce site est à éviter pour le moment.

La LPO assure une surveillance des sites avec l’appui des agents de l’OFB pour avoir une bonne vision de l’avancement de la reproduction. En concertation avec le CT, l’objectif est d’informer le plus rapidement possible les acteurs du territoire pour assurer que la pratique de l’escalade puisse se faire sans déranger les oiseaux.