TYROLIENNE - NOUVEAU CÂBLE

En raison de travaux de carottage sur le mur du barrage du Gouffre d’Enfer, le câble de la tyrolienne de la via ferrata adulte du Pôle d’Activités Verticales des Monts du Pilat avait dû être démonté mi-juin.

Vendredi, la machine de forage positionnée au pied du barrage (à l’aval) a pu être hélitreuillée, permettant à la société TechFun et au Comité de travailler lundi à la remise en place de la tyrolienne.

La Communauté de Communes des Monts du Pilat a profité de ce démontage pour demander le changement du câble qui au vu de la fréquentation très importante du site, présentait des signes d’usure.

Lundi matin, Rendez-vous avec Mathieu et Jérémy de TechFun au Gouffre d’Enfer. Là, une bonne nouvelle nous attend, nous pouvons profiter d’un quad et de sa remorque pour le transport du matériel (touret de plus de 200 m de câble) au plus près du barrage.

Première étape : Remettre en place l’ancien câble de tyrolienne qui était resté accroché au niveau de la broche de départ. L’utilisation d’un treuil thermique à corde nous permet de gagner du temps et de garder de l’énergie pour la suite. Le câble remonte doucement du bas de la gorge, un peu d’élagage est nécessaire pour le débloquer de quelques branches qui ont une fâcheuse tendance à le coincer. Après le treuil thermique, il faut finir l’installation avec le tire fort et un peu "d’huile de coude". 4 serre-câbles plus tard, l’ancien câble est en place.

Deuxième étape : Utiliser l’ancien câble pour monter le nouveau sur la broche de départ de la tyrolienne. Le câble (antigiratoire) est déroulé sur le mur du barrage, les deux extrémités sont remontées au niveau de la plateforme d’arrivée, l’une est fixée sur un ancrage, l’autre est fixée à une "grenouille". Depuis la rive gauche du Furan, Vincent descend le long de la tyrolienne une corde (non sans mal). Il ne reste plus qu’à accrocher la "grenouille" à la corde et remonter le nouveau câble au départ. Une fois bien arrimé, l’ancien câble est démonté.

Troisième étape : Régler la tension du nouveau câble. "Une impression de déjà fait". On remet en place le tire fort, on "pompe", on contrôle la tension du câble, on fixe les serre-câbles, on relâche le tire fort...

Quatrième étape : Le test. Jérémy s’élance sur la tyrolienne (sac à dos bien chargé - corde, treuil, visseuse à choc...). Sur la plateforme d’arrivée on est tous à espérer qu’il arrive bien vers nous mais pas trop vite, signe que la tyrolienne est bien réglée...

Cinquième étape : Remonter l’ancien câble du fond de la gorge. A l’aide du quad, cette opération se passe plutôt bien et plutôt vite. Une fois tout le matériel chargé dans le camion, nous terminons cette journée à la terrasse du café la Belotte où Françoise nous sert une petite collation (avant que Mathieu et Jérémy reprennent la route pour Montmélian)

L’anecdote : À 17h00, je préviens Sebastien Ravel (Capitaine du Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieux Périlleux - SDIS) de la mise en place de la tyrolienne. À 18h00, le GRIMP intervient pour débloquer une personne longée trop longue de la tyrolienne...

RAPPEL  : La tyrolienne est réglée pour des poulies avec réas montés sur roulements à billes (pour un excellent rendement). Ces poulies doivent être reliées au harnais par une longe dynamique courte (LG : 40 cm)